LES SPECTACLES EN DIFFUSION


CONTES POUR ENFANTS PAS SAGES

d’après Jacques Prévert

Des ânes un peu naïfs, des chevaux trop adeptes de la servitude volontaire, un jeune dromadaire obligé d’assister à une conférence idiote, un chasseur de girafes qui se fait piquer par une vilaine mouche minuscule ou encore… une autruche qui avale des cloches !... Dans ces Contes pour enfants pas sages, Jacques Prévert nous questionne sur les rapports de domination. Domination des humains sur les animaux, domination des blancs sur les noirs, domination des parents sur les enfants. Et, évidemment, qui dit « domination » dit très souvent… « exploitation ». Tout au long de ces contes, les mots de liberté, de tolérance et de solidarité nous viennent à l’esprit. Sur ces thèmes graves, le poète sait être léger, il est cruel mais drôle. Prévert, un œil qui rit, l’autre qui pleure, parle admirablement aux enfants. Mais attention, gare à vous, il ne se gêne pas pour… houspiller les adultes ! A voir aussi en famille donc…

Adaptation et mise en scène : Stéphane Verrue

Avec : Mélissandre Fortumeau et Franckie Defonte

Musique originale : Jacques Schab

Création 2020/2021

Coproduction : Cie Avec vue sur la mer / Les Scènes associées (Arc-en-Ciel de Liévin, MAC de Sallaumines, Espace Ronny Coutteure de Grenay) - Espace culturel La Gare ville de Méricourt

Avec le soutien du Département Pas-de- Calais, de la Région Hauts-de-France, la ville d'Arras et la ville de Bruay-la- Buissière.

CONTES POUR ENFANTS PAS SAGES / Cie Avec vue sur la mer
© Illustration François Boucq


BANDES DE BELGES !

D’après Achille Chavée, Marcel Mariën, Paul Nougé et Louis Scutenaire

A part René Magritte, ils sont donc beaucoup trop peu connus chez nous mais ont produit une œuvre considérable et disparate faite d’aphorismes, de nouvelles, de dialogues, de dessins ou de photomontages, et pratiquaient la subversion des images, des mots et … ne détestaient pas le scandale.

Très actifs et dérangeants des années 20 aux années 90, ils ont durablement marqué l’histoire de l’art du siècle dernier.

Conception et mise en scène : Stéphane Verrue

Jeu : Mélissandre Fortumeau, Franckie Defonte et Stéphane Verrue

Images : Maxime Midière / Objets et accessoires : Frédérique Bertrand

Création lumière/régie générale : Clément Bailleul

Coproduction : Cie Avec vue sur la mer / Ose Arts (Carvin)



DISCOURS DE LA SERVITUDE VOLONTAIRE

Etienne de LA BOËTIE

Traduction en français moderne SéverineAUFFRET (Editions Fayard,1995)

Adaptation et mise en scène : Stéphane VERRUE

Avec François CLAVIER,

Production Cie AVEC VUE SUR LA MER

Remerciements La Comédie de Béthune, Centre dramatique national Nord-Pas de Calais Création 2011, Salon du livre, d'expression populaire et de critique sociale - Arras (62) et Festival Off d'Avignon 2011 au Théâtre des Halles (84)