à la UNE

Après de longs mois de silence, il est plus que temps de vous donner quelques nouvelles de la Cie ! Pas la peine de vous écrire quand on n’a rien à dire, alors… Mais aujourd’hui, s’il y a newsletter, c’est qu’il y a… news !

Première (bonne) nouvelle : nous allons enfin créer Bande de Belges ! dans quelques semaines. Bric à brac foutraque à partir de textes, dessins et objets de poètes surréalistes wallons. Une équipe très arrageoise (Mélissandre Fortumeau, Franckie Defonte, Clément Bailleul) autour de Stéphane Verrue.

 

Une série de 5 représentations à Arras : du 19 au 23 mars, 20h00 – sauf le jeudi 21 à 19h00 – à l’Hospice Saint Éloi (11 place de l’Ancien Rivage).

Ça bosse, ça bosse ! Venez, venez mais surtout… réservez ! La jauge est restreinte.

Une sixième date : le 9 mai à Carvin à 20h00, au Majestic (rue du 8 mai 1945).

 

Petit aphorisme pour vous mettre en appétit : « Ce n’est pas parce qu’on a écarté le pire que l’exécrable doive pour autant constituer un modèle à suivre ou à respecter », Marcel Mariën. Étonnant ce que cela nous évoque aujourd’hui, non ?


Deuxième (très) bonne nouvelle : nous allons reproposer une série du Discours de la Servitude Volontaire de La Boétie (toujours magnifiquement porté par François Clavier) dans le Off d’Avignon.

En effet, nous avons été sélectionnés (parmi plus de 80 dossiers) par le Théâtre de la Bourse du Travail/CGT, lieu éminemment accueillant, forcément militant et très bien situé au cœur de la ville. (rue Campane, à quelques mètres de la place des Carmes).

Ce Discours (déjà proféré plus de 150 fois) fut joué récemment à Suresnes (Théâtre Jean Vilar) puis dans un Lycée de banlieue parisienne. En ces occasions, nous avons pu mesurer à quel point il résonnait toujours davantage aujourd’hui (plus encore qu’en 2011, année de la création du spectacle. La crise sociale que traverse notre pays depuis de longs mois et la rigidité du pouvoir jupitérien sont presque une démonstration en actes du Discours de La Boétie.

Une prochaine newsletter vous précisera les dates et heures de cette nouvelle série avignonnaise.

 



Parallèlement à cette activité artistique assez bouillante (malgré nos tout petits moyens), nous continuons bien sûr nos ateliers (adultes et en collèges et lycées). Notons principalement un nouveau dispositif Philosophes à l’encan à Hesdin en partenariat avec la Ligue de l’Enseignement du Pas de Calais.

 

Se laisser surprendre par l’impertinence roborative des surréalistes belges, agrandir ses oreilles à l’écoute de La Boétie ou des philosophes présocratiques… joli programme, non ?


Pour en savoir plus sur les spectacles en tournée, c'est par ICI...

Pour connaître le calendrier de la compagnie, c'est par ...